Comment entretenir vos lainages et en finir avec les bouloches

Classé dans : Accueil | 0

Après avoir massacré la moitié de ma garde-robe, m’être ruinée en achetant tous les produits soi-disant miraculeux du commerce, et avoir tremblé à chaque lessive en programme délicat, en me demandant ce qui allait encore arriver à ce pull en cachemire hors de prix, je me suis aperçue que laver et prendre soin de ses vêtements en laine n’était pas inné.

Mais j’ai découvert encore mieux : il existe des produits tous simples qui remplaceront astucieusement des produits jusqu’à 15 fois plus cher. Car oui, entretenir vos lainages n’est pas très compliqué finalement ; il suffit de savoir quelques petites choses afin de conserver toutes leurs qualités au fil du temps. Un lainage correctement entretenu peut tenir plusieurs années sans problème.

La laine étant constituée de fibres entrelacées, elle nécessite un soin particulier. Selon les fibres, l’entretien peut être un peu différent. Si vous ne faites pas encore bien la différence, rendez-vous sur l’encyclopédie des fibres.

Comment bien entretenir vos lainages

Appprenez comment bien entretenir vos lainages

Le lavage

Pour commencer, ne lavez que 3 pulls maximum par lessive car, au-delà, le frottement des vêtements les uns sur les autres va endommager les fibres et vous allez avoir un pull plein de ces affreuses bouloches…

La laine se lave à basse température (30°C maximum), à la main ou à la machine, cycle délicat ou laine, à l’aide d’une lessive spéciale laine. Pour faire des économies, utilisez du shampooing pour bébé à la place de la lessive, à raison d’une cuillère à café de shampooing par machine (pas besoin de plus, à moins de vouloir nettoyer toutes les canalisations de la maison par la même occasion).

La laine superwash ne supporte pas les adoucissants du commerce. Si votre eau est dure, utilisez plutôt du vinaigre blanc (1/2 verre par lessive), auquel vous pouvez ajouter quelques gouttes d’huiles essentielles afin de parfumer agréablement votre linge (personnellement, je donne dans l’HE d’orange sanguine, que j’ai eu en réduction il y a quelques temps chez Aroma-Zone).

L’essorage et le séchage

N’utilisez la fonction essorage au-delà de 600 tours/min. Pour le lavage à la main, pressez délicatement le lainage (surtout ne le tordez pas !!), déposez-le sur une serviette de toilette, roulez-les tous les 2 sous la forme d’un boudin et laissez-les ainsi 10 à 15 min.

Séchez vos lainages à plat : ne les suspendez pas sur un cintre (ça déforme les épaules), ne les pendez pas sur un fil (il laisse des marques), mais étendez-les à plat en les remettant en forme (le coton par exemple a tendance à rétrécir, tandis que la viscose s’allonge, il faut donc corriger ces tendances en plaçant le vêtement pour le séchage). Il existe des résilles très fines à ventouser sur les bords de votre baignoire afin de faire sécher vos tricots. N’utilisez jamais votre sèche-linge ! Ne faites pas non plus sécher vos lainages en plein soleil, ce qui les ternira de façon irréversible.

Le rangement

Pour entretenir vos lainages, ne les repassez jamais, sans quoi vous allez écraser et déformer les mailles (avouez que ce n’est pas si mal, comme nouvelle). Si vraiment vous en avez besoin, vous pouvez envoyer de la vapeur à quelques centimètres du tricot, sans jamais appuyer.

Rangez-les à plat dans un tiroir, et ne les suspendez pas à un cintre sous peine de les déformer (croyez-moi, ça ne se rattrape jamais vraiment).

Rattraper les dégâts

A l’endroit de frottements (ceinture de sécurité, aisselles…) votre vêtement formera des bouloches (oui, ces espèces de petits montres infâmes). C’est triste, mais pas irréparable. Avant tout, NE LES ARRACHEZ PAS ! Utilisez un rasoir à bouloches. Si vous n’en avez pas et ne souhaitez pas investir, utilisez simplement un rasoir (non électrique) et passez-le délicatement aux endroits qui posent problème. Et hop, un pull tout neuf (ou presque) !

Même en ayant suivi tous ces conseils, vous n’êtes pas à l’abri d’une erreur ; heureusement, il existe des façons de rattraper les dégâts d’un pull feutré, lavé à trop haute température ou séché en machine ; pour cela, je vous invite à découvrir l’excellent article de Marthe & Marie sur le sujet.

Et vous, avez-vous des astuces à partager ? Comment entretenez-vous vos tricots ?

Laissez un commentaire