Ce qui se cache vraiment derrière la composition de vos pelotes – 3 : les fibres synthétiques

Classé dans : Accueil, Encyclopédie des fibres | 2

Après mon article sur la laine, et celui sur les fibres végétales, me voici avec un article sur les fibres synthétiques.

Avant tout, qu’est-ce qu’une fibre synthétique ? Il s’agit d’une fibre issue d’un procédé chimique de fabrication, le terme synthétique (ou de synthèse) nous rappelant que nous avons affaire à des fibres qui n’existent pas dans la nature.
Ce sont aujourd’hui les fibres les plus utilisées par l’industrie textile (elles représentaient près de 61% des fibres produites dans le monde en 2013), car elles restent peu coûteuses et sont très résistantes.

Mais entrons de suite dans le vif du sujet, avec les 3 fibres synthétiques les plus connues et les plus utilisées :

Les fibres synthétiques

Le polyester

Connu en France, dans les années 50, sous le nom de Tergal (« ter » étant le suffixe de polyester et « gal » le préfixe de « gallicus » qui signifie gaulois), il s’agit aujourd’hui de la fibre synthétique la plus utilisée.

Fibres synthétiques - Polyester

Origine

On l’obtient par polymérisation (grosso modo, on assemble des petites molécules entre elles pour en former une plus grosse en utilisant de la chaleur, de la pression et/ou des solvants) d’esters dérivés du pétrole (d’où le terme polyester, « poly- » signifiant plusieurs).

Le premier producteur mondial est la République Populaire de Chine, avec près de 60% de la production mondiale.

On en a produit 42 millions de tonnes en 2014 à travers le monde (contre 27 millions de tonnes pour le coton).

Propriétés

Comme la majorité des fibres synthétiques, le polyester se froisse difficilement et les vêtements issus de cette fibre peuvent donc rester pliés longtemps sans marquer. Cependant, le polyester, une fois chauffé, conserve définitivement ses plis, ce qui permet par exemple d’obtenir un vêtement plissé de façon permanente par simple repassage.

Il absorbe très peu l’eau, ce qui lui permet de sécher rapidement.

Très résistant, il ne se déforme quasiment pas.

En revanche, il a tendance à coller à la peau, ce qui le rend désagréable à porter s’il n’est pas mélangé à d’autres fibres naturelles.

De plus, comme les autres fibres synthétiques, il produit de l’électricité statique.

Impact social et environnemental

La production de polyester génère des émissions fortement toxiques si elles ne sont pas traitées : cobalt, sels de manganèse…

Comme toutes les fibres synthétiques dérivées de la pétrochimie, elle utilise une ressource non renouvelable (le pétrole) qui se raréfie, ce qui explique d’ailleurs l’augmentation des prix de ces dernières années.

L’acrylique

Fibres synthétiques - Acrylique

Origine

Polyacrylonitrile de son vrai nom, l’acrylique est obtenu par polymérisation de la molécule d’acrylonitrile. Il est obtenu à partir d’huile minérale et d’autres hydrocarbones.

Il faut que la fibre soit composée d’au moins 85% de polyacrylonytrile pour pouvoir s’appeler acrylique.

Environ 30% de la production mondiale d’acrylique est basée en Chine.

En 2014 cette production mondiale s’élevait à 2,8 millions de tonnes et représentait 8% des fibres synthétiques produites dans le monde.

Propriétés

On l’utilise principalement mélangée ou en remplacement de la laine car elle possède la même élasticité et protège bien du froid.

C’est une fibre résistante, qui se froisse peu et qui est très douce au toucher.

L’acrylique se teint facilement et retient bien la couleur, ce qui permet une variété quasiment infinie de coloris. De plus, il résiste très bien aux ultraviolets.

Cependant, en brûlant, elle libère des matières très toxiques, comme le cyanure d’hydrogène.

Elle bouloche facilement quand elle est soumise à des frottements répétés, inconvénient que les industriels tentent de résoudre en modifiant les procédés de filage de la fibre afin de la rendre plus résistante encore.

Impact social et environnemental

L’acrylique pose les mêmes problèmes que le polyester, à savoir l’émission de toxiques environnementaux lors de sa fabrication, auquel il faut cependant ajouter une consommation énergétique 30% plus élevée que le polyester pour sa production.

Polyamide (nylon)

Le polyamide est la plus ancienne des fibres synthétiques.

Fibres synthétiques - Nylon

Origine

Il est obtenu par polymérisation de l’hexaéthylènediamine et est issu de dérivés pétrochimiques.

On en a produit 4 millions de tonnes à travers le monde en 2014, dont 30% produit par la Chine.

Propriétés

Le nylon est utilisé dans de nombreux contextes en raison de ses propriétés :

Il est souple et peu absorbant, ce qui lui permet de sécher très rapidement.

Il est léger et très résistant, ce qui lui valut d’être utilisé pour les bas/collants pendant longtemps.

Impact social et environnemental

En tant que dérivé pétrochimique, il présente les mêmes problèmes que le polyester, bien que sa production soit encore plus énergivore, et qu’elle produise essentiellement de l’émission de gaz nitreux, un gaz à effet de serre.

Sources : Wikipedia, le blog de Made and More, Le Monde et Nous, Le Textile en Chiffres de l’INSEE, Planetoscope, Textile World et Yarns & Fibers.

 

2 Réponses

  1. MONIQUE GRAU

    où trouver des pelotes polyamide noir et pas trop cher , pour tricoter
    merci

    • Bonjour Monique,

      A ma connaissance, il n’existe pas de pelotes 100% polyamide. Si vous recherchez simplement des pelotes qui en contiennent, je vous conseille la Partner Baby, Partner 3,5 ou Partner 6 selon la taille de vos aiguilles (25% acrylique, 25% laine et 50% polyamide), qui possède un excellent rapport qualité/prix (vous pourrez la trouver ici)

      Si vous cherchez de la laine synthétique à petit prix, je vous conseille de vous tourner plutôt vers l’acrylique. Certaines entreprises en ont de très qualitatif à des prix abordables, comme la Charly (trouvable ici, toujours chez Phildar) ou la Diane de chez Cheval Blanc (trouvable ici).

Laissez un commentaire